Cécilia MAKHLOUFI

PA230166
Artiste plasticienne née en 1980 dans la région parisienne, d’origine Française, Allemande et Kabyle elle vit et travaille actuellement dans le sud de la France.  Dès son adolescence, elle commence à peindre d’après un langage émotionnel sur le corps.

Cécilia a débuté sa carrière artistique en 1999 après l’école nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art à Paris avec Olivier de SERRES elle poursuivra sa formation académique par une licence d’arts plastiques.
Elle a été intervenante en 2003 à l’école d’arts plastiques de Suresnes. Puis, elle poursuit une formation d’art mural en 2006, à Paris, dirigée par Isabelle Bonzom.
Enseignante d’arts plastiques de 2008 à 2013 elle s’attachera à travailler sur le lien entre la société en crise et le corps humain. Toujours en phase de recherche et d’expérimentation, sa réalisation artistique est permanente et sa signature unique. En 2008 elle participe aux journées de l’art à Montpellier sur l’Humain et poursuivra par une exposition à la foire d’art internationale de Montpellier sur le thème « Femmes aux origines d’ailleurs ».

Sa notoriété grandissante elle sera l’invité d’honneur de la ville de SETE pour la foire d’art contemporain D’ARTNIM en 2010. Repéré par la galerie DOCK SUD elle partira en Chine pour être exposé au muséum sunshine de PEKIN. Le début d’une consécration, son travail intéresse alors les collectionneurs. Depuis elle enchaîne les expositions, salons et foires d’art contemporain. Son langage s’invente autour du visible et de l’invisible, du corps, sa mémoire, son origine, son artifice et son identité. Cette figuration instantanée et libre fait correspondance avec Monsieur BASQUIAT.

VISIBILITE ET EVENEMENTS

2008- 1er foire internationale de Montpellier (femmes aux origines d’ailleurs)
2010- Invité d’honneur de la ville de Sète foire d’art contemporain de Nîmes (ARTENIM)
2010- première exposition internationale Muséum Sunshine de PEKIN (Chine)
2011- Première vente aux enchères (hôtel des ventes de Deuil 95)
2011- Exposition foire internationale ART NÎM
2012- Deuxième vente aux enchères (hôtel des ventes de Toulouse)
2013- Exposition foire internationale d’art contemporain à Lille (LILL’ART FAIR)
2014- Exposition galerie art pluriel (Saint-Étienne)
2015- Exposition Salon international d’art contemporain de NANTES (janvier)
2015- Exposition Salon international d’art contemporain de LYON (avril)
2015- Exposition permanente au M50 à Shanghai (Chine)
2015- Exposition collective Vienne (juin)
2015- Exposition Salon international d’art contemporain de PARIS (septembre)
2015- Exposition FIAC de BORDEAUX (septembre)
2015- Exposition Salon international de MULHOUSE (novembre)
2016- Exposition Salon international d’art contemporain de PARIS (février)

EVOLUTION DU MARCHE ET PRIX

La production de Cécilia est intensive, il faut dire que son sujet de prédilection « l’humain » est inépuisable. Amateurs d’art et collectionneurs plébiscitent son travail sur chaque événement artistique.
Sa cote a grimpée significativement depuis deux ans ; mais elle reste très en dessous de la valeur du travail de l’artiste. Son prix au mètre carré est aujourd’hui à 3.500€ avec une réévaluation attendue pour fin 2016.

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

A 36 ans Cécilia a réalisé un début de carrière remarquable. La spécificité, la singularité de son travail demande parfois un œil aguerrit. Son œuvre a trouvé une correspondance avec les collectionneurs, loin des modes Cécilia travaille intensément.
L’exposition de certaine de ses œuvres au M50 à Shanghai haut lieu de l’art contemporain en Chine valide une notoriété à l’international.
Sa pâte artistique, en fait une artiste unique, remarquable.
Nul doute elle fera partie des artistes à haute valeur ajoutée dans les mois proches.
Les prochaines expositions en France et à l’international confirmeront sa reconnaissance.